Sociolinguistique politique

Cabral, 2012

Ce carnet a pour objet une analyse critique des discours tels qu’ils sont produits dans la société contemporaine et s’inscrivent dans des relations de pouvoir entre locuteurs et groupes de locuteurs. Il porte non seulement sur les discours produits dans un contexte socio-politique (discours de politiciens, de militants ou discours médiatiques, par exemple), mais aussi sur les discours ‘ordinaires’ compris à la fois comme manifestations de relations de pouvoir entre individus et groupes, et comme construisant et (ré)organisant ces relations. Le terme « discours » est considéré ici au sens large, c’est-à-dire comme comprenant la matérialité langagière et textuelle, mais aussi les manifestations non-verbales et para-verbales des discours.

La novlangue managériale – Emprise et résistance

Nous annonçons la parution d’un ouvrage passionnant : La novlangue managériale Emprise et résistance

De Agnès VANDEVELDE-ROUGALE

Préface de Gilles HERREROS

 Comment la « novlangue managériale » empêche-t-elle d’exprimer le mal être, les désirs, les aspirations du sujet ? Cet ouvrage explore la source langagière de ces entraves et les voies possibles pour s’en dégager.

Continuer la lecture de La novlangue managériale – Emprise et résistance

« Il vous a fallu 200 000 morts pour retrouver votre humanité ! »

À peine un son. À peine une phrase. Et le corps est ceinturé. Bâillonné. Jeté à terre. Il se défend. C’est juste un corps de femme. Juste une femme qui crie. Une femme en colère semble-t-il. Une femme qui ne peut plus dormir la nuit peut-être. Une femme qui dérange.

Continuer la lecture de « Il vous a fallu 200 000 morts pour retrouver votre humanité ! »